D’où venons-nous ?

Au début des années 90, le Journal de Genève signale l’ouverture,
sous le nom de Samizdat, d’une « petite officine de poésie ».
Officine ! Un mot qui évoque baumes, poisons délicieux, élixirs et
collyres pour ouvrir les yeux. Mais aussi des lieux de complots où
l’on trame guet apens et mouvements de résistance. Ainsi
commence une petite maison d’édition, l’un de ces ateliers
conviviaux et un peu fous où la poésie est accueillie, partagée et
offerte.

Durant 25 ans, à l’enseigne de Samizdat, Denise Mützenberg et
Claire Krähenbühl éditent 80 poètes de Suisse, de France et
d’ailleurs, élaborent passionnément un catalogue de 137 titres :
poèmes, proses poétiques, mini-romans, nouvelles, fragments,
textes courts, dialogues entre textes et images.
Les années galopent. L’âge de la « retraite » largement dépassé,
les sœurs jumelles s’interrogent : faut-il fermer boutique ?
La passion, le plaisir sont toujours intacts, mais l’entreprise
devient lourde. Comment ménager l’avenir ?

La réponse au souci surgit un jour à bicyclette. Claudine Gaetzi,
poète dans la fleur de l’âge, vient à leur rencontre avec son
courage et son savoir d’éditrice tout neuf à mettre à l’épreuve.
La sympathie et la confiance sont immédiates et réciproques.
En novembre 2017, le passage du flambeau a lieu à Genève.
Les livres sont déménagés à Orbe chez la nouvelle apothicaire et
c’est elle désormais qui va poursuivre la folle aventure.
Son site : samizdat.ch